Newsletter Novalem Actualités et Tendances SEO-SEA !

Les sites non adaptés aux mobiles vont disparaitre de Google mobile

Le label « site mobile » devient un facteur de positionnement. Les applications vont remonter de plus en plus sur Google. Faisons le point sur cette nouvelle annonce et ce qu’elle implique.
Auteur
Expert SEO

Après de nombreuses communications sur l’importance de prévoir une expérience mobile pour son site, Google lançait finalement un label « Site Mobile » en novembre dernier. Mais Google va maintenant plus loin avec une nouvelle annonce : ce label devient un critère de positionnement sur mobile et les contenus profonds des applications apparaitront plus souvent dans les pages de résultats (SERP). Alors, y-a-t-il un risque qu’un site non adapté disparaisse de Google ?

Le label « Site mobile » devient un facteur de positionnement

Le label "Site mobile" de Google

En novembre dernier, Google lance le label « Site mobile ». Nous en parlions dans notre édition de décembre avec l’article : Un label mobile-friendly pour les sites Internet. Jusqu’ici ce label n’était qu’un plus pour rassurer l’internaute sur la qualité de l’expérience proposée par le site.

Aujourd’hui, il devient un facteur de positionnement pour les SERP mobile ce qui veut dire qu’un site obtenant ce label sera dorénavant avantagé. En conséquence, un site qui n’est pas adapté aux mobiles (selon Google et son label) peut donc se voir rétrogradé dans les SERP mobiles.

Nous n’avions jusqu’alors jamais constaté de réelle différence entre les SERP mobiles et les SERP classiques. Un site positionné en premier sur une requête l’était aussi bien sur tous les supports. Avec cette annonce, la donne risque de changer et nous cherchons dès à présent à mesurer ces changements.

Le contenu des applications de plus en plus présent dans les SERP

Depuis 2013, Google permet d’indexer les contenus des applications mobiles afin de les faire apparaître dans ses résultats. Ainsi, si un contenu présent dans une application installée sur l’appareil correspond à la recherche, Google l’affiche.

Deep linking

Pour obtenir ce type de résultat, l’application doit bien sûr être installée sur le mobile de l’utilisateur et déclarer des informations spécifiques pour Google.

Cette fonctionnalité n’apparaît pas souvent dans les SERP aujourd’hui, car la configuration n’est pas toujours mise en place. Mais nous risquons de la voir apparaître de plus en plus suite à la récente annonce de Google : les contenus des applications seront maintenant utilisés dans le calcul des positions et apparaitront plus souvent dans les SERP.

Ainsi, les positions prisent par ces applications peuvent donc logiquement repousser les résultats classiques plus loin dans les SERP.

Alors, sans site mobile et sans application : pas de présence sur Google mobile ?

Le risque existe !

Sans les dispositifs adaptés, la disparition des SERP mobile n’est pas systématique mais il y a un risque réel. Tout va dépendre du secteur et surtout des concurrents !

En effet, le positionnement est un concours permanent. Il suffit donc que les concurrents aient pris les dispositions adéquates pour qu’ils soient favorisés et occupent l’ensemble des résultats.

Le critère de base restera toujours la pertinence d’un contenu par rapport à une requête mais à pertinence équivalente, une expérience adaptée sera mieux valorisée par Google. En conséquence, il devient impératif de prévoir des dispositifs pour le mobile, de bien les configurer pour Google mais également de pousser la visibilité et l’installation des applications mobiles.

Newsletter Mars 2015