Newsletter Novalem Actualités et Tendances SEO-SEA !

Site mobile, site responsive : que choisir ?

Avec 25,8 millions de mobinautes en France, peut-on aujourd’hui se passer d’un trafic mobile qualifié ?
Auteur
Stéphanie Maloberti
Chef de Projet SEO Sénior

L’ensemble des études réalisées le montre, la croissance du m-commerce est d’environ 25% par trimestre. En 2017, on estime que la propension d’utilisateurs de smartphone sera de l’ordre de 66, 5% quand aujourd’hui elle est à 50%. Pour être présente sur ce nouveau marché, l’Entreprise doit nécessairement faire des choix. Les entreprises qui possèdent un site e-commerce auront des enjeux et attentes différents qu’une entreprise possédant un site corporate. A elle d’identifier la solution la plus adaptée à ses besoins.

M-commerce : un levier de croissance placé en tête

En 2013, les ventes sur mobiles et tablettes ont réalisé 97% de croissance.
82% des e-marchands ont réalisé des ventes sur ces terminaux et on estime que 55% des consommateurs qui ont effectué une recherche sur mobile vont poursuivre leurs achats dans l’heure.

Les entreprises doivent donc dès à présent prendre la mesure de ce nouveau levier d’acquisition et opter pour l’une des solutions les plus adaptées à leurs besoins tout en gardant en tête l’expérience utilisateur.

Rappelons qu’aujourd’hui 57% des mobinautes qui utilisent leur smartphone chaque jour ont déjà effectué un achat via leur téléphone mobile. Une enquête effectuée auprès d’un panel d’utilisateurs indique que 74% des mobinautes patientent 5 secondes avant de voir s’afficher la page de destination, au-delà ils abandonnent leur recherche.

Le développement de votre solution devra donc répondre aux critères clés des mobinautes, à savoir:

Quelles solutions peuvent répondre à ces attentes ?

Solution 1 : développer un site mobile

Un site mobile est un site internet développé pour s’afficher sur l’écran d’un mobile ou d’une tablette. Il peut être accessible par tous les téléphones (smartphones ou non) et être conçu différemment du site internet de l’entreprise. Il possèdera si besoin :

Le site mobile offrira l’avantage de permettre une expérience utilisateur plus poussée (numéro de téléphone cliquable, informations géo-localisées…), le temps de chargement pourra être réduit (si les images et le contenus sont convenablement optimisés) et le référencement naturel pourra être travaillé en conséquence en cas de contenu unique.

Outre le coût de développement qui peut s’avérer élevé, la problématique la plus souvent rencontrée sur les versions mobiles est la mauvaise gestion des urls. En effet, pour permettre aux moteurs de recherche de traiter vos deux sites comme une seule et même entité (pas de risque de duplication), il faudra veiller à mettre en place des redirections des urls de la version web vers les urls de la version mobile et vice versa. Cela évitera d’engendrer des erreurs 404, de mauvaises redirections et permettra à la version mobile d’acquérir un bon positionnement SEO.

Solution 2 : aller vers une version responsive design

Un site dit “Responsive design” est un site internet dont la charte graphique et le contenu s’adaptent automatiquement aux dimensions de l’appareil utilisé par l’internaute. Par conséquent, selon le support, votre site internet se modifiera dynamiquement pour se redimensionner à la fenêtre du navigateur.

L’intérêt principal de cette solution est la gestion d’un site unique avec une interface auto-adaptable :

Pour autant un site Responsive design doit également s’accommoder de quelques contraintes :

Et Google dans tout ça ?

Pour Google le choix est simple, il recommande aux webmasters l’utilisation de conception Web adaptative (ou Responsive design), comme vous pourrez le constater ici.

Pourtant, si nous prenions le temps de comparer les deux solutions nous pourrions définir que les vocations sont différentes en fonction des attentes :

Les sites mobiles sont une très bonne alternative si l’on souhaite développer un support indépendant, tendre vers un positionnement SEO bien spécifique et/ou géo-localisé et proposer une expérience utilisateur plus riche avec des fonctionnalités propres aux sites mobiles.

Utilisation recommandée pour : Sites de réservations en ligne, site e-commerce,…

Le Responsive design offrira l’avantage d’être présent sur tous les supports : PC , tablette, télévision, Smartphone avec un contenu unique et donc moins complexe à gérer.

Utilisation recommandée pour : site institutionnel, site d’informations, …

En conclusion, il n’appartient qu’à vous de faire le choix en fonction de votre budget, du temps que vous pourrez consacrer à ce projet et de l’expérience utilisateur que vous souhaitez sur votre site. Dans l’un, comme dans l’autre, il faudra penser à une stratégie SEO adéquate pour capter ce trafic qualifié et répondre aux attentes des Mobinautes exigeants.

Liens utiles :

1 – Ne confondez pas Responsive design et Adaptative design. Une explication est disponible sur ce site.

2 – Si vous n’avez pas suivi l’actualité de ces dernières semaines, pensez à modifier votre User-Agent(3) dédié aux Smartphones Googlebot-Mobile User-Agents.

GLOSSAIRE :

(1) en-tête HTTP – Un en-tête HTTP est la première partie d’une requête HTTP (en anglais: Header). Le protocole HTTP est le protocole réseau utilisé par les navigateurs Internet pour récupérer le contenu des pages d’un site. Il y a une requête HTTP par élément affiché (un fichier HTML, une image, un fichier CSS). Il y a un en-tête pour la requête et un en-tête pour la réponse. Les en-têtes contiennent une liste champs/valeur. Les champs les plus connus sont Host, User-Agent, Location

(2) CSS – Le terme CSS est l’acronyme anglais de Cascading Style Sheets qui peut se traduire par « feuilles de style en cascade ».
Les feuilles de style ont été mises au point afin de compenser les manques du langage HTML en ce qui concerne la mise en page et la présentation. En effet, le HTML offre un certain nombre de balises permettant de mettre en page et de définir le style d’un texte, toutefois chaque élément possède son propre style, indépendamment des éléments qui l’entourent. Grâce aux feuilles de style, lorsque la charte graphique d’un site composé de plusieurs centaines de pages web doit être changée, il suffit de modifier la définition des feuilles de style en un seul endroit pour changer l’apparence du site tout entier.

(3) User-Agent – Un user agent est une application cliente utilisée avec un protocole réseau particulier ; l’expression est plus généralement employée comme référence pour celles qui accèdent au World Wide Web. Les User Agents du Web vont de la gamme des navigateurs jusqu’aux robots d’indexation, en passant par les lecteurs d’écran ou les navigateurs braille pour les personnes ayant une incapacité. Quand un internaute visite une page web, une chaîne de type texte est généralement envoyée au serveur pour identifier l’agent de l’utilisateur. Elle est incluse dans la requête HTTP via l’entête « User-Agent » et elle donne des informations comme : le nom de l’application, la version, le système d’exploitation, la langue, etc..

Newsletter Février 2014