Newsletter Novalem Actualités et Tendances SEO-SEA !

SEA : Rétrospective 2016 et les tendances 2017 de Google AdWords

Retrouvez un panorama des nouveautés 2016 de Google AdWords et un point sur les tendances à venir sur les prochains mois.
Auteur
Anthony VOLCLAIR
Consultant SEA

Il n’y a pas plus dur exercice que celui de présenter les tendances AdWords pour l’année à venir. Pour s’en rendre compte, il suffit de jeter un rapide coup d’œil dans le rétro et de voir les grandes nouveautés 2016 sur la partie payante du moteur. Cela ne nous empêchera pas de faire, dans un second temps, un tour sur les directions qu’AdWords devrait emprunter cette année.

Fin de la colonne de droite, élargissement des annonces… : Les grands changements de  2016

Le 22 février 2016, nous apprenons que Google a décidé de supprimer les liens commerciaux classiques sur la colonne de droite de la page des résultats. Annonce faite le vendredi pour un déploiement dès le lundi, prenant un peu de cours les équipes commerciales de Google elles-mêmes. Le discours officiel étant d’uniformiser les résultats entre les 3 devices et de mettre plus en avant les résultats Google Shopping et le Knowledge Graph.

En compensation, Google ajoute un quatrième lien payant en premium et 3 liens en bas de page. En plus d’une augmentation des CPC par pur effet d’offre et de demande, ces 4 liens ont une nouvelle fois augmenté la partie payante au détriment des résultats SEO, montrant de plus en plus l’importance d’une vision Global du search avec une véritable synergie SEO SEA.

changement Affichage

Changement Affichage résultat de recherche AdWords

L’autre grosse nouveauté de 2016, un peu surprise, c’est l’annonce d’un changement de format des annonces textuelles, un titre passant de 25 caractères à 60 (2×30) et une ligne de description passant de 70 à 80 caractères. Un nouveau format qui ressemble de plus en plus aux résultats SEO.

AdWords ETA

AdWords ETA

Le dernier changement survenu en 2016 est enfin la segmentation des 3 devices. Depuis le lancement des campagnes universelles en 2013, Google avait pris la décision de segmenter les devices de la façon suivante : d’un côté le mobile, et de l’autre l’ordinateur de bureau et la tablette, en avançant l’argument que le marché tend vers des appareils de plus en plus hybrides. Malgré cela, on observait une vraie disparité des résultats car les usages restent très différents.

Des résultats SEA plus visuels ?  De nouveaux formats Display ?

 

Malgré ces changements très rapides, on peut néanmoins prédire certaines tendances. Après quelques annonces et essais très vite avortés d’extensions vidéos ou d’extensions d’images ces dernières années, Google a lancé fin 2016 sur le marché anglophone des extensions de liens annexes visuelles sur le mobile, qui peuvent rappeler les formats Actualité/AMP déployés l’été dernier. Nous n’avons pour l’instant pas de visibilités sur une date de lancement en France, mais connaissant l’envie de développer encore plus le marché Mobile, il est plus que probable que ce format arrive en France pour attirer de nouveaux annonceurs encore frileux à investir sur ce device.

 

Un autre marché sur lequel Google souhaite bien se développer sur les prochains mois, après quelques années d’hésitation, c’est le Native Ad. En effet, la firme semble vouloir rattraper son retard, face à des acteurs tels que Taboola, Ligatus ou Outbrain. Pour rappel, le native ad est un format à mi-chemin entre l’article et la publicité. Traditionnellement placé sous les articles sous forme de suggestions de lecture, ce format a très vite trouvé sa place face à des formats Display classiques de plus en plus boudés par les internautes, malgré des critiques sur la présence d’annonces parfois douteuses. Avec le Responsive Ads, AdWords souhaite apporter modernité et performance à ce dispositif, avec des formats qui s’adaptent à l’environnement en combinant les différents éléments soumis sur l’interface (Titre, Texte, Visuel, Logo).

Native Ads

Native Ads

 

Les premiers résultats enregistrés sont plus qu’encourageant avec 20 % de conversions supplémentaires par rapport à un format Display classique.

 

Pour le reste, nous savons que Google trouvera encore le moyen de surprendre le marché avec des annonces dont lui seul a le secret.

Newsletter Janvier 2017