Newsletter Novalem Actualités et Tendances SEO-SEA !

Pourquoi et comment l’arrivée du mobile affecte-t-elle le SEO ?

Smartphones et tablettes ont envahi notre quotidien, et le web d’aujourd’hui n’est pas le même que celui des années 2004. Quel impact sur le SEO?
Auteur
Clément Du-Crest
Chef de Projet Référencement

L’impact du mobile sur le Search Engine Optimisation

Si certains l’appellent “la révolution mobile”, c’est très certainement parce que l’arrivée des smartphones et tablettes chamboule les codes préalablement établis et pousse le monde du web à se réorganiser. Comment ces modifications affectent-elles notre vision du SEO?

Impact lexical

Si l’on cherche à atteindre au mieux des internautes mobiles, il faut comprendre en amont la nature de leurs besoins et l’objectif de leurs requêtes.

Premièrement, les internautes provenant du mobile n’emploient pas le même champ lexical que les internautes classiques. Selon une étude de Stateofsearch datant de 2012, 33% des mots employés sont différents.

Deuxièmement, les internautes utilisent davantage les suggestions automatiques de Google dans leurs recherches. Ces suggestions sont affichées au même niveau que le clavier, et influent dans la rédaction des recherches. Ces “rails” de suggestions dirigent les internautes vers des idées de mots clés préconçues. Étudier les suggestions de Google permet en partie de répondre aux requêtes d’un internaute mobile.

Troisièmement, les recherches sur le mobile sont davantage axées local. Les mobinautes recherchent par exemple une séance à proximité, les horaires d’ouverture d’une boutique, l’itinéraire le plus court pour se rendre quelque part…

Enfin, l’information doit être plus claire, plus directe et concise que sur les écrans classiques. Les mobinautes ont moins de patience que les utilisateurs de laptops ou desktops. Ils veulent que l’information leur soit donnée très rapidement. Pour cela, il faut adapter ses textes afin de les rendre plus pertinents, plus courts, et plus clairs.

Impact technique

Google ayant indiqué que la vitesse de chargement d’un site impacte son référencement, le critère du temps de chargement sur mobile, calculé par les googlebot-mobiles, est lui aussi affecté. Même si la 4G commence à s’installer dans le paysage français, cette technologie n’est pas encore accessible à tous sur le territoire. Dans l’immédiat, il faut anticiper des connexions plus lentes que l’ADSL et optimiser son site pour les connexions moins rapides.

L’adaptation partielle ou totale d’un site pour les appareils mobiles (tablettes ou smartphones) doit prendre en compte deux aspects:
– Il faut que tout le contenu du site soit accessible aux bots : Un site dédié au trafic mobile doit être ouvert aux robots de crawl.
– Il faut éviter également la duplication de contenu entre les différentes versions (cf: Duplicate content).

La meilleure solution, selon Google, est d’adapter son site aux mobiles, en prenant en compte les différents appareils et leur résolutions. En fonction de la taille de l’écran et de l’appareil détecté, le contenu s’adapte: disparition de blocs, réduction de la taille d’éléments, création d’une barre de menu… Cette capacité d’adaptation d’un site est appelé le “responsive web design”.

Outil: W3C permet d’uploader le code source de son site et vérifier son accessibilité et compatibilité avec les appareils mobiles.

Quel impact sur la stratégie ?

La vision de l’internet mobile ne peut pas, en 2013, être négligée. Selon le profil de leurs visiteurs, les sites doivent plus ou moins s’adapter aux mobiles d’un point de vue lexical, ou technique.
Si le web sur mobile n’en est aujourd’hui qu’à ses débuts, Cisco prévoit d’ici à la fin de l’année 2013 que le nombre d’appareils mobiles dépasse celui de la population mondiale. Ce phénomène entame sa croissance et va impacter tous les acteurs du web… Tempore cognoscemus.

Newsletter Mars 2013