Newsletter Novalem Actualités et Tendances SEO-SEA !

Pénalité / Déclassement / Blacklist… Quid de la pénalité sur Google

Nombreux sont les termes désignant les sanctions de Google à l’encontre de ceux qui ne respectent pas ses recommandations. Rappel sur les sanctions applicables par Google à l’encontre des « Hors la Loi » et solutions applicables.
Auteur
Lamine Taguine
Consultant Search Marketing

Disposant d’un algorithme de plus en plus avancé technologiquement et de deux principaux filtres luttant contre sa « manipulation », Google mène sur le web une véritable campagne de lutte contre le spam à l’encontre des sites employant des pratiques contraires à ses consignes. Les fameuses « Guidelines » que chacun tente de ne pas transgresser au risque de perdre un volume de trafic important. Etre sanctionné par Google comme l’ont été les plateformes Buzzea et Teliad est problématique et une pénalité doit être prise en charge dès le départ afin de la lever au plus vite.

Historique des dernières mises à jour de filtres de l’algorithme de Google

29 janvier 2014 : Buzzea, Plateforme européenne d’achat d’articles reçoit une sanction manuelle de la part de Google. Le 15 Août 2014, Teliad subit la même sanction et sort même des résultats de recherche sur sa propre requête. Lorsqu’un site perd des positions de manière soudaine et inhabituelle, nous utilisons des expressions diverses et face aux différentes appellations de ces sanctions, il convient de faire le point sur le sujet.

Tout d’abord, à l’heure où nous écrivons ces lignes, les dernières mises à jour des filtres destinés à combattre le spam sur Google sont les suivantes :

  1. Panda 4.0 — Mis à jour le 19 mai 2014, ce filtre a pour objectif de réduire la visibilité des sites proposant du contenu de moindre qualité et promouvoir les sites aux contenus pertinents pour l’internaute. L’expérience utilisateur est une priorité pour Google et ce filtre contribue directement à l’assainissement des résultats de recherche.
  2. Penguin 2.1 – Second filtre animalier de Google, Penguin se focalise sur l’analyse des pratiques des sites en matière d’optimisation Netlinking/On-site visant à améliorer le positionnement de pages web sur Google.

Pourquoi mon site est-il pénalisé ?

Les raisons d’une possible sanction par Google sont nombreuses mais n’ont qu’un point de convergence, l’aspect artificiel de la popularité / pertinence d’un site :

  1. Vous avez créé des liens artificiels sur des espaces peu pertinents et / ou spammés pointant sur votre domaine.
  2. Vous avez fait appel à des techniques assimilées à du spam (forums / commentaires de blogs…)
  3. Vous proposez du contenu à faible valeur ajoutée (duplication de contenu, spinning, sites satellites…)
  4. Vous camouflez du contenu sur le site pour le montrer seulement aux robots et tenter de gagner en pertinence avec – Keyword Stuffing, Cloacking.
  5. Vous utilisez un système de redirections destiné à afficher des informations différentes selon le type de visiteur Humain ou Robot.
  6. Vous disposez d’un grand volume de liens factices pointant vers d’autres sites (Typique des annuaires)
  7. Votre site pratique des techniques de spam « agressives » ou propose des contenus illégitimes aux « yeux » de Google.

Quelles sont les différentes sanctions infligées par Google ?

Une pénalité Google se scinde en deux grandes catégories :

Exemple d’action manuelle sur une partie d’un site :

Exemple-sanction

Sur le web, il existe d’autres variétés de pénalisations liées à ces notions de pénalités algorithmiques et manuelles.

Le bac à sable – Sandbox

A partir de 2004, Google a commencé à sanctionner les sites ayant des pratiques contraires à ses guidelines via le bac à sable. Initialement, cette sanction était destinée aux plateformes ayant reçu un nombre très important de liens disposant de la même ancre.

Google estimait alors que cet aspect n’étant pas naturel, le site devait sortir des premières pages des résultats de recherche pendant un laps de temps plus ou moins important, entre 4 à 12 semaines. Cette sanction, bien que sévère et touchant tout le site, n’est plus d’actualité, Google priorisant désormais le contact avec les Webmasters.

Le déclassement

Notion évoquée fréquemment lors de mises à jour des filtres « Panda» et « Penguin », le déclassement se définit comme une perte sèche de positions sur une/des expression(s) précise(s).

Si le site subit un déclassement « anormal », il conviendra d’identifier les contenus susceptibles de constituer une mauvaise expérience utilisateur, des contenus de faible qualité (duplication, avec un temps moyen de chargement trop élevé et avec en plus un taux de rebond élevé).

Si le déclassement a lieu lors d’une mise à jour de type « Penguin », alors, c’est au niveau de votre stratégie de Netlinking qu’il faudra se pencher : Ancres de liens trop similaires, poussée massive (donc non naturelle) de pages référentes, liens placés dans des sites sans/hors contexte (Annuaires / communiqués de presse…)

La diminution du PageRank

Afin de communiquer un message « fort » aux Webmasters et de lutter contre les créations de contenu sponsorisées, Google accompagne de plus en plus ses actions manuelles d’une baisse notoire du PageRank (PR). Cette pénalité n’a, à ce jour, pas d’impact avéré sur le positionnement d’un site mais constitue un avertissement plus ou moins fort selon le niveau de sanction appliqué.

La vague d’actions manuelles envoyée par Google le 15 août 2014 a également entraîné une baisse du « PR » des sites touchés, affichant leur PageRank à 0 en guise d’annonce de sanction.

La liste noire de Google, la prison des sites Internet

Dans certains cas extrêmes, où l’activité « SEO » d’un site est telle qu’elle influe de manière néfaste sur les résultats de recherche, Google peut procéder à une désindexation totale du site. Cette sanction est de loin la plus critique pour un site Internet puisqu’elle annihile toute visibilité du site Internet quelle que soit sa requête, y compris en tapant la commande site:unsiteinternet.com. Sortir d’une telle pénalité est très, très difficile et il conviendra de partir sur un nouveau domaine/une nouvelle marque pour repartir de « zéro ».

Que dois-je faire lorsque je suis sanctionné par Google ?

Dans un premier temps, les sanctions appliquées par Google peuvent sembler injustifiées. Il convient de se poser les bonnes questions, notamment : « Quelle activité réalisée pour mon site peut être considérée comme factice pour Google ? ». La création de liens est bien souvent la première cause de sanctions des sites. Le constat Netlinking fait, identifiez les éléments succeptibles de lever cette pénalité

  1. Enrichissez le contenu de votre site : Créez du contenu susceptible d’intéresser votre audience et pas seulement les moteurs de recherche. Ce sera l’occasion d’étendre le champ lexical utilisé sur le site afin de développer la pertinence sémantique de votre site. La bonne hiérarchisation de vos contenus sera bien perçue aussi bien par vos internautes que par les moteurs de recherche.
  2. Désindexez les contenus dupliqués / inutiles : Par exemple, les attributs « rel=canonical » dans vos balises de liens aident à une meilleure indexation de vos pages sur les moteurs de recherche.
  3. Maîtrisez la teneur de vos liens entrants / sortants : Ne vous focalisez plus sur la création de liens avec des ancres optimisées. Tout comme pour le contenu, vos liens doivent être justifiés, variés et notez qu’un bon lien est un lien qui apporte du trafic. Même si les moteurs de recherche les comptent dans le calcul de pertinence d’une page, il convient de créer du lien naturel, destiné aux internautes et non pas aux robots. Les fermes de liens sont donc à proscrire.
  4. Nettoyez les liens jugés « factices » : Ces liens sont simples à détecter et doivent être supprimés. Un véritable travail de nettoyage doit être effectué pour favoriser les chances de levée de pénalité.
  5. Désavouez les liens factices ne pouvant pas être supprimés via l’interface de Google Webmaster Tools.
  6. Mettez en place une stratégie « Search » qualitative et non quantitative. « Un bon lien / site en vaut 1000 mauvais ».

Une fois votre nouvelle stratégie mise en place et une demande de réexamen de votre dossier auprès de Google faite, vous recevrez :

examen-dossier

Autrement, si votre site enfreint toujours les consignes de Google, relancez la procédure après avoir retravaillé votre site.

Google est un intermédiaire de poids, il convient de mettre en place une véritable synergie SEO / SMO en vue de palier la dépendance à ce moteur de recherche et optimiser votre stratégie d’acquisition d’audience.

Newsletter Septembre 2014