Newsletter Novalem Actualités et Tendances SEO-SEA !

Maillage : pourquoi les liens relatifs sont-ils source d’erreurs ?

Il existe deux possibilités pour déployer des liens dans les pages de son site : utiliser des liens relatifs ou des liens absolus. Quel est l'avantage d'utiliser des liens absolus ?
Auteur
Expert SEO

Utiliser des liens relatifs, c’est s’exposer à des erreurs de maillage. Cet article a pour but d’exposer certaines erreurs qui peuvent être créées après une brève exposition des différentes méthodes possibles pour déclarer des liens.

La différence entre un chemin relatif et une référence absolue

Lorsque l’on fait un lien sur une page web, il existe deux manières de faire référence à une ressource :

Déclarer un chemin relatif à la page sur laquelle se trouve le lien.
Dans ce cas, l’URL complète devra être reconstruite par le navigateur ou les robots sur la base de ce chemin relatif et de l’URL du document où le lien est présent.Par exemple :

href="mon-repertoire/ma-page"
Déclarer l’URL complète (avec le protocole, le nom de domaine, etc) : ce qu’on appelle un lien absolu.
Ici, l’URL est « verrouillée » : quelque soit l’URL du document portant cette référence, cette dernière pointera toujours vers la même URL.Par exemple :

href="http://mondomaine.com/mon-repertoire/ma-page"

Deux exemples de déploiement pouvant créer des erreurs

Pour simplifier, plaçons-nous dans le cas d’un site statique (pas de script serveur) utilisant des liens relatifs.

Les pages d’erreurs pour une ressource introuvable

Lorsque l’on demande une URL erronée à un site web, celui-ci affiche (s’il respecte les standards du web) une page d’erreur stipulant que la ressource demandée est introuvable.
Sur un site statique, la page affichée dans ce cas, sera toujours la même.

La balise suivante est déployée sur cette page d’erreur :

<a href="pages/page2.html">

dans le but de renvoyer vers http://mondomaine.com/pages/page2.html

Testons différentes URL affichant cette page :

http://mondomaine.com/404
notre lien fait référence à http://mondomaine.com/pages/page2.html → jusqu’ici tout va bien
http://mondomaine.com/404/404
notre lien fait référence à http://mondomaine.com/404/pages/page2.html → ce n’est pas ce qui était souhaité.
De plus cette page est elle même un page d’erreur qui contiendra notre lien d’exemple.
http://mondomaine.com/404/pages/page2.html
notre lien fait référence à http://example.com/404/pages/pages/page2.html → encore une page d’erreur

Et ainsi de suite… Nous voilà dans une boucle de 404.

On peut rétorquer : « Qu’importe, Google ne suit pas les liens sur des pages d’erreur ».
C’est possible mais :

Dans notre exemple, il suffirait que le lien sur la page soit avec une URL absolue :

<a href="http://mondomaine.com/pages/page2.html">

pour que le problème soit résolu.

Ainsi, en déployant des URL absolues dans les références @href (bien penser aussi aux @src et @action), on s’assure de ne pas avoir ce type de boucle.

Le cas d’un site accessible depuis plusieurs noms de domaine

(très courant, notamment sur des hébergements mutualisés proposant un nom de domaine par défaut)

Le site est accessible depuis titi.com et titi.mon-hebergeur.com. On entend par accessible que les contenus sont publiés (renvoyés/affichés en renvoyant un code HTTP 200), quel que soit le nom de domaine dans l’URL.

Imaginons qu’un robot trouve une des pages sur le mauvais domaine.
Par exemple, l’accueil : http://titi.monhebergeur.net/
Il va donc découvrir nos éléments de navigation utilisant des chemins relatifs, les interpréter et construire toutes les URL sur le mauvais nom de domaine.

http://titi.monhebergeur.net/
http://titi.monhebergeur.net/a-propos
http://titi.monhebergeur.net/contact
http://titi.monhebergeur.net/services/
...

Voilà ! Le loup est dans la bergerie ! Le robot va parcourir tout le site avec le mauvais nom de domaine.
Il va ainsi pouvoir l’indexer et identifier que le site est entièrement dupliqué.

Avec des éléments de navigation utilisant des URL absolues, on minimise l’impact en renvoyant le robot directement vers les bonnes URL.

Ne pas utiliser de chemin relatif : se prémunir de problèmes plus graves

En soi, le maillage utilisant des chemins relatifs n’est pas forcément problématique. Toutefois, combiné à d’autres problèmes, ce type de maillage peut contribuer à générer des problèmes à fort impact sur l’indexation et la performance SEO d’un site.

Outre les exemples décrits plus haut, on peut aussi noter que le déploiement de liens absolus permet :

Ainsi, utiliser des URL absolues dans le code HTML est une bonne pratique qui peut s’avérer payante.

Google le recommande

Newsletter Novembre 2013