Newsletter Novalem Actualités et Tendances SEO-SEA !

Les commandes Google pour le SEO

Comment se servir des commandes Google ? Dressons ici la liste des opérateurs principaux, utiles pour la recherche web mais aussi et surtout pour le SEO.
Auteur
Anne-Sophie ROUX
Experte Editoriale

Pour rechercher plus facilement des informations ciblées sur une requête précise, des fonctionnalités permettent de limiter les SERP sur Google. D’un point de vue SEO, connaître ces commandes (agissant comme des filtres) permet de trouver les liens hypertextes (backlinks) de votre site, de connaître les pages indexées et d’avoir des réponses plus précises concernant un mot-clé. En rentrant des informations complémentaires et accessibles grâce à ces commandes spéciales, vous pourrez donc améliorer votre référencement.

Opérateurs Google utiles au SEO

La commande « – »

Exemple :

Référencement -sea

Cette commande permet d’exclure les résultats contenant le terme mentionné après le tiret. Dans cet exemple, Google exclura donc les pages qui parlent de référencement payant.

1referencement - sea

La commande « site: »

Exemple :

site:novalem.fr

2referencement site

Ici, cette commande ne fait remonter que les résultats issus du site de Novalem.
Cela permet donc d’étudier l’indexation d’un site ou d’une partie d’un site (sous-domaine, répertoire). Mais l’estimation du nombre de résultats peut être assez mauvaise sur Google, surtout pour les sites ayant des milliers de pages indexées sur le moteur. Le nombre de résultat affiché peut alors être sous-estimé, à cause de contenus dupliqués par exemple.

Cette commande permet aussi de vérifier si un site a bien été indexé par Google, s’il est invisible sur des recherches autour de sa marque.

Au-delà de filtrer par nom de domaine, elle permet aussi de limiter les recherches à des sites nationaux en utilisant leur extension locale : seo site:*.be

La commande ‘« »

Exemple :

«Référencement organique»

3intitle    

Seules les pages portant l’expression exacte et complète remonteront. Cet opérateur permet notamment de trouver du contenu dupliqué : en mettant une phrase complète entre guillemets, les sites ayant dupliqué cette phrase seront identifiés.

Les commandes intitle: et allintitle:

Exemple :

intitle:netlinking ou allintitle: stratégie netlinking

4allintitle

La commande intitle: fait remonter les pages ayant le mot « netlinking » dans leur balise de titre. Enfin, la commande allintitle: permet de se passer des guillemets car elle prend en compte tous les termes qui la suivent.

La commande « * »

Exemple :

Optimisation des * seo

5asterisque

Avec cette commande, Google remplit le ou les trous laissés par les astérisques.  Il va ainsi faire remonter les pages contenant par exemple « optimisation des médias sociaux seo ». Cette commande est utile lorsqu’on doute d’un terme utilisé dans la requête.

La commande « inurl: » et « allinurl: »

Exemple :

inurl:veille
allinurl:veille concurrentielle

6allinurl

On fera remonter ici les pages ayant les requêtes mentionnées dans leurs urls. Il faut utiliser allinurl: quand il y a plusieurs mots, ou inurl :forum pour faire remonter des pages de forums : on maîtrise alors mieux les résultats affichés.

La commande inanchor:

Exemple :

Inanchor:marketing

Elle renvoie toutes les pages web ayant le mot « marketing » dans les ancres des liens hypertextes (backlinks).

La commande info:

Exemple :

info:novalem.fr

Cet opérateur a pour principal intérêt de vérifier la présence d’une page dans l’index de Google. Cela affiche le titre et le descriptif de la page recherchée et suggère d’autres fonctionnalités :

formationseo

 

 

 

 

 

 

 

L’opérateur « filetype»

Exemple :

Cet opérateur est utile pour limiter la recherche à des fichiers spécifiques.

7filetype

Les associations de commandes

Association avec la commande « site: »

On peut associer un mot-clé à la commande site:  afin de gagner en pertinence.

Exemple :

site:novalem.com SEA

8site SEA

Suivie de la requête « sea », la commande site: fera ainsi remonter les pages de Novalem en rapport avec le SEA. On peut aussi entrer plusieurs mots-clés séparés par les opérateurs  +  et  pour ajouter ou ne pas faire prendre en compte un mot-clé.

On peut trouver du contenu dupliqué au sein d’un même site, en associant la commande site: à celle de ‘« »‘.

On peut exclure un domaine en associant la commande site: à celle de la commande «-»

Exemple :

sitenovalem

Ici, on a seulement voulu trouver tous les autres sites évoquant Novalem.

Association avec la commande intitle: ou allintitle:

On peut faire remonter les pages contenant dans leur titre l’expression exacte, en association la commande intitle: avec la commande ‘« »‘.

Exemple :

12intitle entre guillemet

Association avec la commande « inanchor »

En ajoutant un mot-clé à cette commande, l’association fera remonter les pages web parlant de Marketing et ayant le mot « levier » dans des textes de backlinks.

Exemple :

13inanchor

Conclusion

Nous avons fait le tour des commandes essentielles et utiles pour le SEO, mais de nombreuses autres commandes sont disponibles pour affiner ses recherches. Toutes ces commandes permettent de récolter des informations sur un site ou sur les concurrents. Attention, elles sont sensibles à la casse : elles doivent être insérées sans espace.

Ces commandes ont donc un intérêt tout particulier pour le SEO puisqu’elles permettent de détecter des lacunes ou coquilles dans les balises ou dans des URL. On peut donc vérifier la bonne ou mauvaise optimisation d’un contenu.

Le fait d’associer certaines commandes Google les rend d’autant plus efficace, notamment pour le netlinking. Les résultats générés par ces opérateurs sont appelés footprints ou empreintes, et sont précieux pour les professionnels utilisant des outils comme RDDZ, Scrapebox, etc. Ces résultats peuvent en effet donner des listes de pages utiles pour débuter un travail de netlinking. Il faut cependant être prudent avec certaines empreintes, les plus évidentes, qui ont déjà été très utilisées par exemple par des Black Hat SEO qui ne respectent pas les consignes de Google.

Pour continuer à vous familiariser avec les commandes Google, vous pouvez vous rendre ici.

Newsletter Avril 2016