Newsletter Novalem Actualités et Tendances SEO-SEA !

Le not provided ne cesse d’évoluer : comment le contourner ?

Dans cet article, vous trouverez une liste non exhaustive d’idées alternatives au « not provided » afin de vous aider à identifier les mots-clés apporteurs de trafic sur votre site et ainsi continuer à créer des stratégies SEO efficaces.
Auteur
Maud Lepicard
Consultant junior SEO

Les requêtes en “not provided“ prennent de plus en plus d’ampleur dans les résultats de Google Analytics. Les résultats de cette rentrée 2013 parlent d’eux-mêmes : 64% des entreprises voient 30 à 40% de leur trafic indiqué sous cette mention. Le travail du référenceur se trouve fortement impacté et pénalisé par cette réglementation qui rend difficile l’identification des mots-clés générateurs de trafic.

Petit rappel sur le “not provided” ?

Apparu en octobre 2011, le “not provided” vise officiellement à protéger la vie privée des internautes, mais apparaît également être un moyen pour Google de favoriser le référencement payant qui ne se trouve pas affecté par cette réglementation.
Le mot-clé tapé pour atterrir sur un site internet est désormais masqué et indiqué en “not provided” si l’internaute est connecté à un produit Google (Gmail, Reader, Google+, YouTube, Google Drive…) ou bien s’ils utilisent IOS 6.

Quelles sont les alternatives qui permettent de pallier ce manque d’information et ainsi glaner un aperçu des mots-clés recherchés ?

Vers des données payantes ?

Ces différentes techniques ne se veulent pas exhaustives mais permettent d’avoir un aperçu des statistiques manquantes. D’autant plus que le « not provided » risque fort de s’intensifier dans les mois à venir. Mais qu’adviendra-t-il si nous allons vers un 100% de « not provided » ? Google préfèrera-t-il dans un souci de confidentialité, garder ses données ? Ou bien les rendra-t-il payantes ?

L’avenir nous le dira !

Newsletter Octobre 2013