Newsletter Novalem Actualités et Tendances SEO-SEA !

Interview d’Anne Sarradet, responsable du pôle éditorial de NOVALEM

Retrouvez le parcours et des anecdotes SEO de Anne Sarradet, responsable du pôle éditorial de Novalem, dans son interview.
Auteur
Delphine Binet
Peux-tu te présenter et nous présenter ton parcours ?
Un parcours complexe, comme beaucoup de gens de ma génération qui ont accompagné l’avènement du web. Des études classiques en sciences humaines, puis une dizaine d’années en agence web comme chef de projet, suivies d’un moment de retrait. Une période riche où j’ai écrit, corrigé, publié.
Bref, je mets aujourd‘hui à profit ces multiples expériences. Je dirige une petite équipe curieuse, ouverte sur le web et surtout sur le monde qu’il a à nous offrir.
Pour chaque client, la découverte d’un secteur avec ses codes et son langage. L’écoute permanente des internautes. L’envie de leur apporter la meilleure des réponses.
Au départ, notre approche du texte est un peu statistique, avec des outils qu’on améliore chaque jour, tous ensemble. A l’arrivée, le même bonheur d’écrire : le respect de la belle langue.
Quel est ton plus beau souvenir SEO ?
Deux projets me viennent tout de suite à l’esprit.
Un magazine traitant de l’actualité de la communication. Nous avons contribué à la mise en place d’un lexique des termes marketing. On a beaucoup appris, avec une indéniable satisfaction, au final : plusieurs milliers de visites par mois en provenance du SEO.
Notre autre mission concernait le monde de la banque. Cette fois encore, une fructueuse collaboration avec les rédacteurs de l’agence. La création de véritables guides, résolument tournés utilisateurs. Des allers/retours permanents des études et des textes, pour arriver à d’excellentes positions sur Google.fr avec des expressions très concurrentielles orientées conseils sur la déclaration d’impôt par exemple. Beaucoup de trafic à la clé.
Un dernier mot pour la fin ?
L’équipe édito de NOVALEM est sérieuse, créative, à l’écoute de nos clients et de leurs clients. Mais je ne voudrais pas qu’on perde de vue le plaisir. Plaisir d’apprendre, de réussir, d’avancer… Je crois que cette exigence est perçue par nos clients.
Newsletter Novembre 2012