Newsletter Novalem Actualités et Tendances SEO-SEA !

Google Shopping : Comment créer votre vitrine sur Google ?

Découvrez Google Shopping, son fonctionnement et tous les bénéfices que vous, annonceur, pouvez en retirer.
Auteur
Emilie Laussu
Chef de Projet SEA

En 2013, Google a fait passer progressivement Google Shopping du gratuit au payant, faisant ainsi évoluer son offre. Découvrez cette nouvelle offre Google Shopping ainsi que ses avantages pour vous en tant qu’annonceur.

Qu’est ce que Google Shopping ?

Pour les e-marchands, Google Shopping permet de référencer les produits de leur catalogue. Pour l’internaute, Google Shopping fonctionne comme un comparateur de prix. Les annonces s’affichent lorsqu’un internaute recherche des produits sur google.fr et google.fr/shopping. Sur la page de résultats, le produit de l’annonceur s’affiche parmi les produits de ses concurrents en listant à côté de l’image du produit : son nom, son prix et le nom du site de l’annonceur. En cliquant sur l’annonce, l’internaute est dirigé vers le site web de l’annonceur, sur lequel il peut acheter le produit en question.

Comment créer vos campagnes ?

La mise en place de Google Shopping nécessite d’avoir un compte AdWords ainsi qu’un compte Google Merchant Center. Le compte Google Merchant Center permet de répertorier l’ensemble du catalogue de vos produits disponibles. Il requiert la mise en place d’un flux répondant aux différents critères techniques de Google. Une fois votre compte Google Merchant center fonctionnel et relié à votre compte AdWords, il vous faudra créer une campagne dans AdWords pour Google Shopping appelé Campagne Offre de produit.

Quels sont les bénéfices ?

Les principaux avantages des annonces pour ‘Offre de Produit’ :

Quelles sont les limites ?

Un outil aussi puissant que Google Shopping apporte des informations complètes à l’internaute et engendre forcément des inconvénients pour les annonceurs.

Par exemple, pour un pneu :

Alors que l’annonceur A affichera sur Google Shopping un prix de 50€ pour le pneu seul, il se peut qu’ensuite, il fasse payer la livraison 20€ et le montage 25€. Prix total : 95€.
Alors que l’annonceur B affichera un prix de 60€ pour le pneu, s’il fait ensuite payer livraison + montage à 20€. Prix total : 80€.
L’annonce Google Shopping n’affichera pas le prix de cette prestation globale mais uniquement le prix du pneu seul. Ainsi, l’annonceur A aura la faveur de l’internaute alors qu’au final l’annonceur B était moins cher pour une prestation globale.

Google Shopping apporte donc une solution en affichant un prix qui n’est pas forcément représentatif de l’offre globale de l’annonceur.

A retenir

L’outil reste une réelle opportunité de développement des ventes avec une mise en avant totale du produit. Aujourd’hui, l’internaute est intelligent et comparera par lui-même la globalité du service de l’annonceur et Google Shopping est un excellent point de départ.

Newsletter Décembre 2013