Newsletter Novalem Actualités et Tendances SEO-SEA !

Faut-il être premier sur « polo » ?

Nous rencontrons souvent des clients très attachés à être premier sur le nom générique de leur produit. Mais est-ce vraiment pertinent ?
Auteur
Expert SEO

Les requêtes très génériques, comme le nom d’un produit seul, sont généralement les requêtes les plus concurrentielles en terme de positionnement. Des requêtes comme « vélo », « vol » ou « chaussure », par exemple, nécessitent de mettre en place une stratégie SEO globale exigeant des investissements importants. Ces efforts sont-ils vraiment prioritaires ?

Le trafic apporté est peu qualifié (faible taux de conversion)

L’internaute n’est pas forcément intéressé par vos produits

La première question à se poser est : quel est le besoin sous-jacent de ce type de requêtes ?

En effet, ces requêtes peuvent cacher différents besoins. Prenons l’exemple de la requête « polo ».

Premièrement, de quelle polo parlons-nous ?

Deuxièmement, quelle information recherchons-nous ?

serp.poloEn regardant les résultats proposés par Google (cf. ci-contre), on se rend bien compte que la requête est ambigu : on a bien différentes significations du mot dans les résultats.

Google propose même à l’internaute de préciser sa demande :

Recherches associés à "polo"

L’internaute précise souvent ses recherches

Différentes études ont mis en avant que l’internaute exprime généralement son besoin en plusieurs mots.

Suite à l’apparition de différents outils comme Google Suggest, l’internaute est de plus en plus orienté dans sa recherche. Il a donc tendance à qualifier sa requête en la précisant.

Google Suggest propose différentes expressions plus qualifiées que "polo" seul

Toujours sur le même exemple, la requête « polo » seule est recherchée environs 36 000 fois par mois en France, tandis que le mot-clé « polo » (seul ou dans une phrase) est demandé environ 410 000 fois (données Google Adwords).

Ainsi, sur 100 personnes recherchant le mot « polo », moins de neuf auront exprimé le mot seul dans le champ de recherche de Google.

Un positionnement difficile à atteindre

Google a bien compris que les requêtes génériques sont généralement liées à une recherche d’informations. C’est d’ailleurs pour cela que Wikipedia ressort en première position sur plus de 56% des requêtes très génériques, selon une étude d’Intelligent Positioning publiée l’année dernière. Wikipedia est d’ailleurs présent en première page sur plus de 99% de ces requêtes.

Vous pourriez me rétorquer : c’est simple, il suffit de publier du contenu informatif sur ce terme pour bien se positionner. Mais ce n’est pas si simple.

En fonction de la thématique (et donc du secteur), de l’historique et de la pertinence globale du site, il sera plus ou moins facile d’acquérir un bon positionnement. Il est souvent nécessaire de travailler sur l’ensemble du site pour apparaître comme une référence sur un terme générique.

Ce travail consiste à améliorer de nombreux points sur le site (SEO on-page), mais aussi autour du site (SEO off-page).


Par conséquent, si votre objectif est de vendre des polos, être premier sur le mot « polo » seul n’est donc pas forcément intéressant :

Dans un premier temps, il est donc préférable de travailler sur des requêtes plus qualifiées (« polo homme », « polo Volskwagen », etc.). Cela vous permettra de capter un trafic potentiellement sujet à un meilleur taux de conversion. De plus, ce premier travail sur la longue traîne vous sera bénéfique à long terme pour vous positionner sur le terme générique que vous pourrez travailler dans un second temps.

Newsletter Octobre 2013