Newsletter Novalem Actualités et Tendances SEO-SEA !

De l’importance de mettre en place une page de maintenance

Dans le cas d'une maintenance/fermeture du site, il est nécessaire d'informer les visiteurs et les robots d'exploration de cet état. Comment bien maitriser cette maintenance au niveau SEO ? La réponse est ici !
Auteur
Maxime Guernion
Manager SEO

Tout au long de la vie d’un site web, il arrive régulièrement des évènements prévus en amont tels qu’une refonte, la mise en place d’optimisations ou une maintenance technique ou des évènements malheureusement imprévus (serveur indisponible, hébergement HS) qui vont impacter le front du site et vont rendre celui-ci indisponible aux internautes mais également aux robots d’exploration des moteurs.

Dans le cas d’une maintenance/fermeture du site en production, il est nécessaire d’informer les visiteurs et les robots d’exploration de ce cas exceptionnel et que cet état est temporaire. Il est également pertinent de préciser l’heure à laquelle le site devrait être de nouveau disponible. Cela permet de s’assurer que les visiteurs ainsi que les robots reviennent un peu plus tard pour retrouver ce qu’ils étaient en train de consulter.

Erreur 1 : renvoyer un message d’erreur 404 sur toutes les pages

Renvoyer une erreur 404 sur toutes les pages du serveur peut sembler tentant et c’est souvent une des méthodes mises en place. Cette méthode « brutale » renverra une erreur 404 « Non trouvé » aux internautes et aux moteurs. Cette erreur n’explique en rien le problème et la maintenance du site aux deux parties. Côté utilisateurs, ceux-ci pourraient penser que le site n’existe plus. Côté robots, ceux-ci auront le même comportement en considérant que la page demandée n’existe plus et n’a plus raison d’être indexée.

Erreur 2 : incorrectement rediriger le trafic vers une page

Cette solution alternative consiste à rediriger le trafic vers une page expliquant la maintenance. Côté utilisateurs, ceux-ci sont conscient du problème, ce qui est le bon message. Côté robots, en fonction du type d’erreur serveur qui leur est délivré, ceux-ci ne comprendront pas cette maintenance. En cas de redirection permanente massive (tout le trafic renvoyé sur la page d’erreur), ils peuvent considérer que les pages du site n’existent plus et que seule cette page de maintenance subsiste.

Sur ces deux erreurs, le « risque SEO » est d’autant plus grand que la maintenance du site sera longue.

Solution SEO !

A chaque fois que vous visitez un site, votre navigateur reçoit une réponse du serveur : requête traitée avec succès (200), document déplacé (301), etc.

Il existe un code HTTP spécifique à ces phases de maintenance : « 503 – Service Unavailable » qui prévient que le serveur est temporairement indisponible ou en maintenance.

La page qui sert à prévenir les internautes de la maintenance doit également renvoyer ce bon statut HTTP 503 aux robots.

A l’instar des pages d’erreurs 404, il est également possible et fortement conseillé d’afficher ce message de maintenance avec le design du site.

Exemple basique de page de maintenance SEO-friendly

<?php
header("HTTP/1.1 503 Service Temporarily Unavailable");
header("Retry-After: 3600");
?>
<!DOCTYPE html>
<html>
<head>
<title>Site en maintenance</title>
</head>
<body>
<p>Notre site est actuellement en maintenance, il devrait être de
nouveau disponible à 16h.</p>
</body>
</html>

La partie « header » est dédiée aux robots pour les avertir que le site est indisponible et qu’ils sont invités à ressayer d’y accéder dans 3600 secondes. La partie HTML, affichée dans le navigateur, permet d’avertir les visiteurs de la maintenance.

En conclusion, le trafic est renvoyé vers cette page de maintenance. Les internautes ainsi que les robots des moteurs sont prévenus et le SEO du site est préservé !

Newsletter Février 2013