Newsletter Novalem Actualités et Tendances SEO-SEA !

Comment créer un lexique optimisé SEO ?

La création d’un lexique sur le site d’une entreprise est toujours un « + », en termes de référencement naturel et d’expérience utilisateur. Quels sont les types d’implémentation possibles ? Comment choisir l’implémentation idéale pour votre site ?
Auteur
Solenn Bourgin
Experte éditoriale

Créer un lexique sur le site Internet d’une entreprise présente un triple intérêt. Le premier : la présence de définitions (aussi appelées lemmes), en particulier lorsque votre secteur est complexe, améliore l’expérience utilisateur. Si le maillage entre vos pages de contenus et votre lexique est optimisé, l’internaute qui ne connaît pas la définition de tous les mots rencontrés ne sera pas tenté de quitter le site pour trouver ailleurs l’information manquante.

Deuxièmement, l’ajout de contenus liés aux thématiques de votre site renforcera sa légitimité globale.

Enfin, ces pages « définition » bénéficient souvent d’un potentiel de trafic, et parfois, d’un potentiel de conversion. Mettre en place un lexique permet de créer des portes d’entrée supplémentaires.

Les must-do de la création d’un lexique

L’optimisation du maillage est une étape indispensable pour optimiser un lexique. Il s’agit de créer des liens internes depuis les pages de contenus du site, vers les définitions du lexique, ainsi que des liens entre les différentes pages de définitions. Objectifs : améliorer l’expérience utilisateur et le maillage interne (un bon maillage interne est un signal positif pour le référencement naturel).

Il est également conseillé de classer les lexiques par listings thématiques, et de rédiger un contenu de présentation sur chacune de ces pages de listing. Deux raisons : d’une part, l’ajout de contenus liés à vos thématiques prioritaires permettra de renforcer la légitimité globale du site sur les dites thématiques. D’autre part, l’ajout de pages proposant du contenu éditorial permettra de créer des portes d’entrée supplémentaires, et de capter des recherches de corps de traîne et de longue-traîne.

Pour une bonne expérience utilisateur, il est conseillé (mais pas obligatoire) d’ajouter un champ de recherche avec un système d’auto-complétion permettant d’accéder directement à la définition d’un terme.

La page d’accueil de votre lexique devra, dans l’idéal, proposer les éléments suivants : titre optimisé, champ de recherche, définitions les plus consultées, thématiques. C’est en cliquant sur les thématiques que l’internaute accédera à la liste des définitions.

Les éléments d’implémentation dépendant de vos objectifs et de votre site

Solution 1 : La création d’une page par définition demande du temps et des ressources. En fonction de vos objectifs, du budget que vous souhaitez allouer au projet, et du volume de lemmes que vous souhaitez ajouter à votre lexique, il peut être recommandé de créer une page par définition uniquement pour les définitions au plus fort potentiel de conversion. Il est possible de réduire encore le nombre de définitions qui auront leur page dédiée, en sélectionnant les items lexicaux au plus fort potentiel de conversion ET les plus recherchés.

Les définitions intéressantes pour l’internaute, mais au faible potentiel de conversion et peu recherchées, seront listées par lettre, et n’auront donc pas de pages dédiées. Ce type de déploiement n’est pas optimisé pour le référencement naturel (en particulier pour les définitions les plus concurrentielles), mais améliore la qualité de navigation de l’internaute, habitué à surfer sur des lexiques construits selon un schéma « une page par lettre ». Cela lui permet aussi de consulter une série de définitions, sans être contraint de cliquer sur des liens pour accéder à chaque item lexical.

Cette solution est généralement la plus conseillée dans la mesure où elle permet d’optimiser le retour sur investissement « budget + temps / profit ».

Solution 2 : Si vous avez un objectif impératif de positionnement et de génération de trafic, il vous faudra créer une page par définition. La création des pages sera priorisée en fonction des mots-clés au plus fort potentiel de conversion.

Si vous choisissez de créer une page par définition pour l’ensemble des lemmes, il est conseillé d’inclure des liens vers d’autres définitions du même thème, afin de proposer aux internautes des informations susceptibles de les intéresser et d’améliorer le maillage interne.

Sur vos pages « définition », il est également conseillé d’inclure des « push produit » pour améliorer le maillage interne et proposer aux internautes des produits susceptibles de les intéresser. Pour que ces push soient efficaces (conversion + optimisation du maillage), il faut qu’ils présentent des produits directement liés à la définition.

Pour ces pages par définition, il sera nécessaire d’optimiser les <title> sur le schéma « définition [+ mot] ». C’est une condition quasi-indispensable pour que les pages soient positionnées dans les résultats de recherche relatifs aux définitions.

Les données nécessaires pour lancer le projet

Avant de décider du type d’implémentation à mettre en œuvre, vous avez besoin de :

Lorsque votre site et votre secteur s’y prête, la création d’un lexique doit faire partie de la stratégie éditoriale des annonceurs, tout comme la création de contenus informatifs, dossiers de fond, guides, infographies…

Newsletter Janvier 2014