Newsletter Novalem Actualités et Tendances SEO-SEA !

Bulle de filtres : un impact sur le SEO ?

Le phénomène de « Bulle de filtres » a-t-il un impact sur le SEO ? Toutes les informations indispensables sur leur rôle et leur influence...
Auteur
Tony Gorez
Consultant SMO

Comprendre comment fonctionnent les moteurs de recherche est la meilleure façon de savoir comment optimiser votre site. Or, les bulles de filtres font aujourd’hui partie intégrante des moteurs de recherche. Nous allons essayer de mieux les comprendre et de voir dans quelle mesure le SEO peut être impacté.

Mieux comprendre les bulles de filtres

Vous qui voguez sur Google ainsi que d’autres moteurs de recherche, même sur ceux des réseaux sociaux tel que Facebook, n’avez-vous jamais remarqué que les résultats que vous obtenez ne sont pas exactement identiques à ceux de vos amis ou vos voisins ? Que selon vos habitudes de navigation, les SERP (les pages de résultats) ne sont pas tout à fait identiques ? Ce phénomène s’appelle la « bulle de filtres ».

I – Qu’est-ce qu’une bulle de filtres ?

Selon la définition officielle la bulle de filtres « désigne l’état dans lequel se trouve un internaute lorsque les informations auxquelles il accède sur internet sont le résultat d’une personnalisation mise en place à son insu». Cette définition nous vient du jeune Américain du  Eli Pariser qui a développé cette théorie dans son livre Filter Bubble en 2011.

Chaque internaute se retrouve dans sa bulle et interagit avec les contenus qui sont censés lui plaire. La bulle de filtres est un phénomène qui est unique à chaque internaute. L’un des rares moyens pour l’internaute de passer au travers c’est bien de se mettre en navigation privée.

Bien que les faits soient là, Eli Pariser n’a pas réussi à prouver réellement l’existence de la bulle de filtres avec des chiffres concrets jusqu’ici. Nous allons essayer de mieux comprendre ce phénomène.

II – Où rencontrons nous les bulles de filtres ?

On les rencontre sur les moteurs de recherche tels que Google, Yahoo ou encore Facebook. Les algorithmes de ces sites cherchent à nous proposer le contenu le plus adapté pour une requête donnée.

Prenons ici un exemple avec Google pour la requête « Jaguar », allons voir dans l’onglet images :

jaguar1 jaguar2

 

On remarque que les résultats sont différents, alors que la requête fut faite à la même heure et au même endroit. La seule chose qui diffère c’est que les résultats proviennent de deux appareils mobiles différents appartenant à deux personnes différentes. L’un des objectifs de ce billet, avant de parler de SEO, c’est de comprendre comment cela fonctionne et quels problèmes ces filtres peuvent engendrer.

En réalité, Google analyse les requêtes précédentes et propose des résultats en accord avec ces dernières. C’est un peu le même principe que pour le SEO local, Google essaie de savoir où vous êtes et vous propose des résultats en accord avec votre position géographique. Sur Facebook, les publications de votre fil d’actualité dépendent de vos interactions avec les autres utilisateurs. Malgré vos centaines d’amis, vous n’interagissez finalement qu’avec les plus proches.

III – La bulle de filtres, quels sont les risques ?

Le premier risque c’est que finalement, nous sommes moins confrontés à des contenus qui nous sont inconnus ou avec lesquels nous pourrions avoir moins d’affinités. Cela implique que nous nous retrouvons dans une bulle « fermée », face à des avis qui confortent nos positions et nos points de vues.

D’un autre point de vue on pourrait penser que cela a son utilité puisque cela peut nous éviter de filtrer manuellement les contenus. Mais cela soulève une deuxième question qui est celle des données personnelles utilisées par les moteurs de recherches ou les sites pour nous proposer des contenus. Finalement, Éric Schmidt l’ancien PDG de Google justifiait ce choix en disant : « Il serait très difficile pour les internautes de regarder ou consommer quelque chose qui n’est pas personnalisé pour eux ».

Et d’un point de vue SEO ? Que peut-on dire de la Bulle de Filtres ? La première interrogation qui viendrait à tout professionnel du référencement c’est : comment être sûr que mes optimisations SEO que ne vont pas devenir vaines ? Car si on y réfléchit de plus près l’utilisateur peut avoir une bulle de filtre qui exclut un site, peu importe son contenu et les différentes améliorations qu’il a subi.

Finalement nous sommes en train d’assister à une évolution globale du search dont la « bulle de filtres » n’est qu’une particule. Il suffit juste d’observer comment Google fait évoluer ses algorithmes avec l’arrivée de RankBrain. Affaire à suivre …

 

Newsletter Novembre 2016