Newsletter Novalem Actualités et Tendances SEO-SEA !

Anatomie d’une fiche produit SEO et user friendly

La fiche produit idéale existe-t-elle ? Comment faire en sorte de l’optimiser au mieux pour les moteurs de recherche et pour les internautes ? Zoom sur quelques-uns des ingrédients indispensables à la création de fiches à la fois SEO et user friendly.
Auteur
Ilinca Ioan
Experte éditoriale

De la rédaction de la description du produit à l’ajout de micro-données dans le code HTML en passant par l’optimisation des visuels, voici quelques conseils pratiques pour optimiser au mieux vos fiches produits, exemples à l’appui.

Des balises <title> et <meta> description efficaces

Bien qu’elles ne soient pas spécifiques aux fiches produit, les balises <title> et <meta> description ont un rôle prépondérant quand il s’agit de mettre en avant des produits. C’est en effet la première chose qu’un internaute voit lorsqu’il effectue une recherche sur un moteur. Ces balises doivent donc inciter au clic en étant à la fois claires et exhaustives.

Un titre de fiche unique

À placer entre des balises <h1>, le titre de la fiche doit reprendre le nom du produit, la marque et ses principales caractéristiques le plus fidèlement possible. Il doit également être unique : il est en effet indispensable de différencier les fiches en ajoutant des caractéristiques spécifiques à chaque produit, pour éviter les risques de duplication de contenu.

titre-fiche-unique

Une description unique, optimisée et incitative

La description du produit est un mélange entre caractéristiques techniques, description SEO et discours marketing. Pensez ici aussi à rédiger des descriptions uniques pour chacun de vos produits et ne vous contentez pas de reprendre la description fournie par le fabricant. Si vos concurrents le font eux aussi, vos contenus seront similaires et les moteurs de recherche pourront les considérer comme des contenus dupliqués.

Bien entendu, les caractéristiques techniques doivent être facilement consultables et visibles par les internautes. Matière, origine, dimensions… Ces éléments sont primordiaux, et spécifiques au type de produit proposé. Privilégiez, par exemple, pour les produits cosmétiques des informations sur les composants (sans paraben), pour les vêtements des informations sur l’origine des matières (coton bio, issu de filières équitables), pour les produits hi-tech, sur les dimensions (diagonale pour un téléviseur) etc. Les acheteurs auront besoin d’un maximum d’informations et d’éléments de réassurance avant d’acheter.

Mais vous devez également profiter de cet espace pour optimiser la page en insérant des mots-clés de moyenne et longue traîne qui aideront les moteurs de recherche à identifier le produit plus aisément. Enfin, la description doit vous permettre de vous différencier de la concurrence. Ajoutez un paragraphe sur les « petits plus » du produit ou sur vos conseils pour une utilisation optimale. Pour une mise en forme plus attractive du contenu, vous pouvez utiliser les listes à puces ou les listes numérotées que les moteurs de recherche savent interpréter. En bref, ne vous contentez pas d’une fiche purement descriptive. Projetez l’internaute dans l’utilisation du produit, et humanisez votre site en distillant des éléments qui montreront aux internautes que derrière ces pages se cachent des personnes en phase avec leurs besoins.

fiche-produit

Images, vidéos : un rendu visuel à bichonner

Aussi importantes pour les internautes que pour les moteurs de recherche, les images doivent être optimisées. Pour cela, veillez à renseigner les attributs « alt » des balises « img » à l’aide de mots-clés qualifiés. Vous pouvez par exemple reprendre le titre de la fiche produit (si celui-ci a été préalablement optimisé). Même chose pour :

Enfin, la taille des fichiers doit permettre de visualiser suffisamment bien les détails pour rassurer sur la qualité et sur les spécificités du produit à l’aide de zooms précis : par exemple sur les ports latéraux pour un ordinateur, sur les coutures pour un vêtement, etc.

fiche-produit-nike-air

En plus des images, si vous en avez la possibilité, ajoutez des vidéos de qualité qui permettent de mieux visualiser et mettre en scène le produit. Plus les internautes disposent d’éléments de réassurance, plus le taux de transformation aura de chances d’augmenter. Rédigez un titre pertinent et une courte description, et utilisez si possible les systèmes de tags afin d’insérer les mots-clés se rapportant au produit présenté.

fiche-produit-pantalon

Les liens vers d’autres produits

Cette pratique tend à se systématiser, mais il est toujours bon de le rappeler : favorisez la navigation entre vos fiches produit en ajoutant des liens vers d’autres produits en bas de chacune de vos fiches. Lorsque l’internaute arrive sur l’une d’elle et qu’elle ne correspond pas à ses besoins, il sera plus facile pour lui de découvrir par exemple :

amazon

Gare aux onglets !

Fin 2014, Google annonçait que les contenus nécessitant une action (un clic) pour s’afficher sur une même page ne seraient plus pris en compte de la même façon par le moteur de recherche. La raison invoquée : « si ces informations sont cachées, c’est qu’elles n’ont pas de réel intérêt pour l’internaute et peut-être qu’on ne devrait pas les prendre en compte »*. A travers cette déclaration, ce sont notamment les systèmes d’onglets qui sont visés. Ainsi, préférez les onglets masqués pour les caractéristiques techniques, et les onglets visibles sans clic pour le descriptif SEO et marketing.

N’oubliez pas les micro-données

Les micro-données sont des attributs offrant de multiples possibilités de balisage sémantique. Elles indiquent aux moteurs de recherche (notamment Yahoo, Bing et Google) un certain nombre d’éléments que ceux-ci vont pouvoir afficher directement dans leurs pages de résultat, à l’instar des prix ou des notes attribuées à un produit :

micro-donnees

Les micro-données n’influent pas directement sur le positionnement du site. Elles aident néanmoins les internautes à identifier plus rapidement les éléments les plus pertinents pour eux. Elles mettent également en avant votre site dans les pages de résultats et incitent donc davantage au clic que les résultats classiques.

Ces micro-données doivent être insérées dans votre code HTML. Elles sont disponibles sur le site Schema.org et permettent de mettre en avant différentes informations propres à la fiche produit :

Attention : sélectionnez uniquement les attributs qui sont pertinents pour vos produits, car tous ne le sont pas.

Ensuite, pour tester la validité de votre code incluant les micro-données Schema.org, vous pouvez utiliser l’outil ci-dessous :

https://developers.google.com/structured-data/testing-tool/

Pour orienter l’internaute et lui indiquer à quel endroit du site il se trouve, il est conseillé d’ajouter un fil d’Ariane sur vos fiches produit. Et en utilisant des micro-données Schema.org spécifiques aux fils d’Ariane, vous pouvez les rendre visibles directement dans les résultats de recherche, en lieu et place de l’URL.

micro-donnees-schema.org

A noter que les URLs doivent aussi refléter l’arborescence du site. Utilisez des répertoires et une expression qualifiant explicitement le contenu pour permettre à l’internaute d’identifier facilement le sujet. Si vous n’avez pas déployé les micro-données propres aux fils d’Ariane sur votre site, c’est l’URL affichée qui va en partie convaincre l’internaute de cliquer sur votre page plutôt que sur celle d’un concurrent.

microdonnees

Laissez la parole aux clients

L’ajout d’un champ « commentaires » sur les fiches produit est un vrai plus : ils contribuent non seulement à l’enrichissement lexical de la page (les clients ont bien souvent un vocabulaire différent), mais ils permettent aussi de réduire les risques de similarité entre plusieurs produits de la même gamme.

Ajoutez un champ de recherche

Pour éviter que les internautes n’ayant pas trouvé la bonne référence produit ne quittent prématurément votre site, vous pouvez également ajouter un champ de recherche interne. Avec un dispositif adéquat, il vous sera même possible de récupérer les expressions recherchées, et ainsi identifier de nouveaux produits potentiels sur lesquels vous positionner.

Encouragez les partages sociaux

Après tous ces efforts, il serait dommage de ne pas permettre aux internautes de partager leur joie d’avoir trouvé le graal : le produit rêvé qui répond à toutes leurs attentes. Aussi, pensez à insérer des boutons de partage sur les réseaux sociaux sur chacune de vos fiches. Ceux-ci vont contribuer à générer une communauté et davantage d’intérêt pour vos produits, intérêt se traduisant par davantage de clics et de visites sur votre site. Google étant également particulièrement sensible à ces signaux, ne vous en privez pas !

À vous de jouer !

Si la fiche produit idéale n’existe pas, il est des outils et des dispositifs qui permettent d’améliorer les taux de conversion. En les utilisant, vous améliorerez à la fois l’expérience utilisateur et l’interprétation des informations par les moteurs de recherche. Et vous augmenterez de fait vos chances de convertir…

 

*English Google Webmaster Central « mobile » office-hours hangout : https://www.youtube.com/watch?v=-d1dWJBI6PY#t=2978

Newsletter Mai 2015