Newsletter Novalem Actualités et Tendances SEO-SEA !

5 mythes sur le SEO à mettre de côté en 2015

Dans un secteur aussi mouvant que le Search, les rumeurs sont (très) nombreuses. Découvrez dans cet article 5 rumeurs / mythes !
Auteur
Lamine Taguine
Consultant Search Marketing

Comme tout secteur d’activité, le Search dispose de son lot de mythes / légendes urbaines qui parfois, se doivent d’être démystifié(e)s. Dans cet article, découvrez 5 mythes SEO à ignorer en 2015 !

« Google s’en rendra compte »

Vrai et faux, Google a mis au point un algorithme de positionnement suffisamment puissant et performant pour faire face à tout changement, naturel ou non d’un site. Dans le cas d’une stratégie d’acquisition de liens, Google peut se rendre (très) vite compte d’une activité naturelle (Buzz) ou factice. C’est d’ailleurs grâce à son système de veille que Google arrive à déterminer si un site doit être pénalisé ou non.

C’est plutôt le cas de pages dites « orphelines » ou placées très profondément sur votre site qui rend ce mythe caduc. Même si Google dispose de robots parcourant le web à la recherche de contenus frais, il est primordial d’indiquer aux moteurs la présence de ceux-ci.

En effet, sans indication à Google sur la présence de nouveaux contenus / médias / évènements, Google prendra beaucoup plus de temps à indexer vos contenus, réduisant grandement l’impact de « prime de fraîcheur » de votre nouveau contenu. Au-delà de ça, les contenus isolés peuvent ne jamais être indexés.

Comment ? Voici quelques exemples :

Tout comme un internaute, les moteurs de recherche ont besoin d’être guidés afin de pouvoir indexer ou non vos contenus. Pour aller plus loin sur le sujet…

« Les signaux sociaux n’ont pas d’impact dans le positionnement d’un site web »

Faux !  Même si, selon Google, le volume de « j’aime » et le nombre de followers n’a pas d’influence directe sur le positionnement d’une page Web sur les moteurs de recherche, les tweets / posts Facebook – Google+ sont « crawlés » par les moteurs de recherche et indexés. 

serp-twitter-google-plus

Leur présence influe donc sur les résultats de recherche, d’autant que chaque post que vous effectuerez dispose d’un potentiel de positionnement. Au-delà du Search, les réseaux sociaux sont avant tout des atouts marketing puissants qu’il conviendra d’optimiser afin d’en maximiser leur rentabilité.

On sous-estime bien souvent les réseaux sociaux, car ils sont définis comme un canal de conversion à part entière. Or, les plateformes sociales constituent des portes d’entrées supplémentaires et complémentaires à vos autres leviers.

De nombreuses études sont disponibles sur la toile et convergent vers une conclusion commune : les plateformes sociales constituent un atout supplémentaire en vue de favoriser la visibilité des sites.

« J’ai déjà fait du SEO auparavant, je n’en ai plus besoin désormais. »

Faux, le SEO est un travail de tous les jours. Face à une sphère digitale ne cessant d’évoluer, une demande ainsi qu’une offre variant de plus en plus vite et des moteurs de recherche toujours plus exigeants, il n’existe pas de solution SEO « One shot » qui vous vaccinera contre le SEO.

Les raisons sont multiples :

« Google est contre le SEO »

Par définition, la mission d’un chargé de SEO est de faciliter au mieux l’accessibilité, lisibilité et indexation d’un site internet par les moteurs de recherche. Google propose d’ailleurs un guide d’initiation à l’optimisation des sites pour les moteurs de recherche.google-est-contre-le-seo

Au-delà de Google / Bing / Yahoo / Yandex, il s’agira de rendre le site accessible à tout utilisateur, quel que soit son support afin de lui apporter une réponse correspondant à sa recherche. Google s’oppose cependant à toute action visant à manipuler le moteur, en créant par exemple une popularité factice (via une campagne d’acquisition de liens massive) sur des espaces de faible qualité.

Google est avec ceux qui mettent l’utilisateur au centre de leur stratégie digitale afin de rendre son expérience la plus satisfaisante possible (Exemple avec le label « site mobile » lancé par la firme de Mountain View). Par conséquent, Google n’est pas contre le SEO, seulement contre les pratiques dites « spammantes ».

La communauté du SEO est grande, Google y contribue et souhaite d’ailleurs davantage y contribuer par une présence de plus en plus importante de ses représentants aux évènements majeurs du Search (Salons, forums, hangouts on air…).

« Google Plus est mort. »

Non, le réseau social n’est pas mort. Face à la domination des plateformes Social Media actuelles Facebook / Twitter, Google+ a su se faire une petite notoriété dans le secteur. Au-delà d’un maillage optimisé, et d’une capacité de stimulation d’audience supplémentaire, Google+ vous permet de gagner en visibilité rapidement, surtout suite aux dernières mises à jour du réseau social :

De par son omniprésence, Google+ ne doit pas être sous-estimé et considéré comme un réseau social à part entière, avec sa ligne éditoriale, son optimisation et son animation.

Ne parlons pas de mythes, mais plutôt de faits

Dans un secteur aussi mouvant que le Search, les rumeurs sont (très) nombreuses. Pour démêler le vrai du faux, gardez toujours l’utilisateur au centre de votre stratégie digitale et aidez les moteurs à mieux comprendre votre site.

Newsletter Avril 2015