Newsletter Novalem Actualités et Tendances SEO-SEA !

5 mythes et idées reçues sur Google Tag Manager

Après avoir présenté le fonctionnement de Google Tag Manager, nous analysons ce mois-ci 5 mythes et idées reçues sur cet outil !
Auteur
Lamine Taguine
Consultant Search Marketing

La solution de Tag Management de Google est l’objet de nombreux mythes ! Nous vous proposons de passer les principaux d’entre eux en revue.

#IdéeReçue1 : « Google Tag Manager est une solution d’analyse d’audience, comme Google Analytics »

Très répandue, cette affirmation est bien entendu fausse. Comme présenté dans notre article du mois dernier, GTM est un gestionnaire de balises, qui peut contenir votre script de suivi Google Analytics si vous lui en donnez l’instruction.

Google Tag Manager apporte de nouveaux moyens (plus simples) de segmenter et qualifier votre information via les solutions de tracking que vous utilisez quotidiennement. (Exemple, pour AT Internet, vous pouvez générer des attributs XTOR très simplement, soit via des paramètres dans l’URL, soit via des déclencheurs dédiés que l’internaute ne verra pas sur le site).

Vous ne pourrez donc pas consulter de rapports de performances sur Google Tag Manager.

#IdéeReçue2 : « Avec Google Tag Manager, je n’ai plus besoin de ressources en développement ! »

Même si Google Tag Manager réduit le nombre d’interventions des équipes techniques, celles-ci sont toujours nécessaires dans certains cas.

Pour le déclenchement de tags basiques (Scripts AdWords, Events GA, Pixels Facebook & remarketing…), les équipes techniques n’auront, en effet, plus besoin de passer du temps à intégrer vos recommandations.

Dans le cas de fonctions avancées (qui rendent l’outil particulièrement utile), votre équipe technique devra par contre intervenir sur certains aspects back/front de votre plateforme, notamment pour connecter les différents services et outils tiers que vous utiliserez.

Par exemple, pour remonter un ID client / transaction sur Google Analytics, vous devrez travailler sur GTM pour connecter les outils et associer les données entre-elles grâce à votre équipe de développement.

#IdéeReçue3 : « Une prestation GTM me coûtera plus cher qu’un accompagnement au tracking classique »

Dans une approche à court-terme, en effet, si vous n’avez qu’un ou deux tags à inclure sur votre site, vous pouvez intégrer directement les recommandations. Par expérience, nous savons qu’il existe un (très) grand nombre d’actions à tracker sur une plateforme.

Google Tag Manager a été conçu pour fluidifier l’intégration de nouveaux paramètres de tracking. A moyen et long terme (c’est-à-dire dès que vous aurez besoin de bien tracker votre site), GTM est indispensable car il vous permet de :

image mythes GTM 1

 

Côté agence, Google Tag Manager nous apporte une très grande flexibilité dans la gestion des marqueurs du site sans avoir à sur-solliciter d’autres services. Nous pouvons agir en toute autonomie dans une bonne partie des cas. Lorsque l’intervention technique est nécessaire, nous n’avons qu’à produire un mail de recommandations, tandis que le tag sera fonctionnel dès que l’optimisation technique aura été apportée.

Côté annonceur, cela vous permet d’avoir une « overview » de votre plan de marquage, de contrôler l’ensemble des implémentations sans avoir à vérifier le code source de chacune de vos pages et de garder un historique de toutes les modifications de implémentations sur le site.

Tag Manager, c’est avant tout un outil qui vous / nous permet de gagner du temps !

#IdéeReçue4 : « Google Tag Manager n’est pas sécurisé »

Google Tag Manager est aussi sécurisé qu’un CMS. Vous pouvez :

Comme tout outil, si un utilisateur accès à votre compte + mot de passe, la sécurité de votre compte sera compromise, mais dans tous les cas, gardez à l’esprit que comme tout outil, s’il est maitrisé, les risques de piratages seront très faibles.

#IdéeReçue5 : « Google Tag Manager est un outil trop technique pour une équipe marketing »

Au contraire, il est souvent plus complexe de gérer des tags directement sur un site ou une application sans GTM. De par la possibilité de centraliser ses tags dans un espace commun et de les déclencher en quelques requêtes, Google Tag Manager est parfaitement exploitable par votre équipe marketing, y compris par les collaborateurs « ne sachant pas développer ».

La bibliothèque de déclencheurs et de variable est suffisamment large pour répondre aux besoins classiques de vos équipes (Tracking, Cookies, lancement de scripts…)

En exemple, voici un déclenchement de Tag Analaytics via GTM. Pas besoin d’inclure le script fourni, vous récupérez juste votre identifiant GA (UA) et vous créez votre tag qui aura pour variable conditionnelle de se déclencher sur toutes les pages.

image mythes GTM 2

 

Si votre code GTM est implémenté sur toutes les pages du site, votre tracking sera alors parfaitement fonctionnel et vous pourrez même directement exclure des pages du tracking, sans avoir à faire de filtre sur Google Analytics !

Vous l’aurez compris, Google Tag Manager est un véritable atout à ne pas négliger si vous menez de nombreuses opérations techniques, média & analytics sur votre plateforme.

Fonctionnant aussi bien pour un site qu’une application, GTM vous assure un plan de marquage facile et rapide à configurer tout en apportant une information toujours plus qualitative à vos autres solutions, notamment Google Analytics !

Pour en savoir plus sur Google Tag Manager :

 

Newsletter Avril 2017